31 décembre 2011

Les rendez-vous de 2012




A quelques heures de l'entrée dans l'année 2012, je vous propose de revenir sur les rendez-vous qui nous réuniront au cours des douze prochains mois.


Tout d'abord, les rendez-vous napoléoniens :
  • Le 9 janvier, en l'église Saint-Augustin de Paris (8e), puis le 5 mai, aux Invalides (7e), des hommages seront rendus à nos Empereurs, respectivement à Napoléon III et à Napoléon Ier : espérons que la foule sera nombreuse pour entretenir la mémoire des bienfaits que le peuple français doit à ces deux hommes et à la famille impériale.
  • Nous commémorerons au cours de cette année, pour ce qui est du Premier empire, la désastreuse campagne de Russie, avec notamment les batailles de la Moskowa et de la Bérézina : le moment idéal pour s'interroger sur les raisons de la chute de l'Empereur, mais aussi pour admirer son génie à l'oeuvre même dans la défaite. 
  • L'année 2012 sera aussi l'occasion de se remémorer quelques grands évènements du Second Empire. Nous pourrons nous pencher sur l'expédition du Mexique, qui débute en 1862 (et s'achève en 1867), sur cette "grande pensée du règne" qui se termina en désastre. Nous rendrons aussi à Napoléon III ce qui lui appartient en fêtant un pays, proche de la France, ami éternel de notre Nation, et dont l'Empereur est le protecteur puisque c'est lui qui permet sa naissance officielle en janvier-février 1862 : la Roumanie. Enfin, car il est inutile de le poursuivre d'une haine aussi injuste que celle dont il persécuta l'Empereur, nous pourrons fêter les 150 ans de la parution d'un monument de la Littérature française : Les Misérables de Victor Hugo.
Mais l'année 2012 s'annonce aussi une grande année politique, avec des rendez-vous électoraux de grande importance, français comme étrangers :
  • Bien évidemment, en tout premier lieu, l'élection présidentielle et les élections législatives, en avril, mai et juin, seront un moment décisif pour l'avenir de notre pays. Le peuple français sera de nouveau debout et souverain, armé de son bulletin de vote, capable de sanctionner tout les politiques qui oseraient défier la Nation, la démocratie et l'indépendance de notre pays. Le choix que nous ferons l'année prochaine sera un choix décisif dans une période décisive : il est impératif de se libérer du carcan sondagier, de se libérer du politiquement correct comme des réflexes grégaires et anti-démocratiques que sont le "vote utile" ou, pire, le "vote dogmatique" pour une étiquette et non pour des idées. Le peuple français est conscient de l'importance du rendez-vous qui se profile, de la chance qui s'offre à nous : je suis convaincu qu'il agira avec liberté et audace, comme il a toujours su le faire quand l'Histoire l'appelait à se relever et à avancer de nouveau, pour la France et l'Humanité.
  • L'élection présidentielle russe de mars sera aussi un moment important, dans un pays qui n'a presque pas encore connu la démocratie : un pays en déclin pour un peuple puissant qui aura, lui-aussi, rendez-vous avec son Histoire.
  • Enfin, l'élection présidentielle américaine de novembre sera à coup sûr un épisode important de l'année : l'audace américaine retombera-t-elle pour laisser place aux vieux démons de l'oncle Sam ?
Pour terminer, j'espère que l'année qui vient sera une année de rendez-vous avec le bonapartisme, sa rénovation et son retour dans le débat politique français. Ce blog se consacrera durant tout 2012 à cette tâche. Mais je vous invite aussi à visiter le site de France Bonapartiste, ou le très bon blog de France Bonapartiste Rhône-Alpes.
PS : bonapartiste indépendant, je ne suis pas lié à ce parti mais je lui porte un grand intérêt tout à fait naturel.

Vive la République. Vive l'Empereur. Vive la France.
Et bonne année 2012 à vous tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire