24 décembre 2012

Communiqué. "Renouveau Bonapartiste" se félicite que "France Bonapartiste" ait modifié son programme suite aux critiques que nous avions formulées : nous appelons à redoubler de volonté et d'audace dans la rénovation du bonapartisme.



Nous avons constaté avec joie la réécriture du programme de France Bonapartiste dont tous les points ultra-libéraux et/ou néo-fascistes ont été supprimés. Ainsi, presque l'intégralité des propositions dénoncées par Renouveau Bonapartiste ont-ils été reconsidérées et n'apparaissent plus sur le nouveau site de la principale organisation bonapartiste.

Malgré toutes les critiques et toutes les injures que Renouveau Bonapartiste a subi, malgré toutes les défections et toutes les lâchetés endurées, nous constatons aujourd'hui la victoire de nos idées et de notre démarche. France Bonapartiste n'adopte pas nos idées, et telle n'était pas notre intention, mais il assume enfin la rupture avec une dérive séculaire qui entraînait l'héritage de nos Empereurs à sa perte, et tel est notre but primordial.

Nous regrettons le double langage des leaders bonapartistes qui ont critiqué vertement Renouveau Bonapartiste et, aujourd'hui, enregistrent la pertinence de son diagnostic en abandonnant enfin le chemin d'un Sedan perpétuel.

Cela nous permet de balayer les dernières insinuations déplacées en réaffirmant que rien de tout ceci n'avait été une question de personnes ou d'ambitions, comme M. Saforcada a pu l'avancer pour détourner l'attention de nos critiques ; il s'agissait bien là d'une critique strictement politique, d'une querelle lancée sur le plan strict des idées. Aujourd'hui, ces idées triomphent, et le soleil d'Austerlitz se lève sur un bonapartisme qui a enfin clairement et authentiquement choisi la voie de la modernité.

Nous ne versons pas pour autant dans la naïveté et n'oublions pas qu'il y a quatre mois encore, le site de France Bonapartiste affichait un programme d'extrême-droite "à la Poutine", programme pensé, conçu et écrit par des personnes qui demeurent aux manettes dudit parti aujourd'hui encore. Si lisser son image ne suffit pas, nous formons tout de même de sincères espoirs afin que la modernité et le progressisme de nouvelles opinions bonapartistes puissent émerger au sein de ce mouvement.

Nous continuerons à défendre une rénovation sincère et générale du bonapartisme, à défendre une rupture radicale et audacieuse avec le passé de ce courant d'idées : les changements décidés par France Bonapartiste qui viennent couronner notre sincérité et notre détermination nous encouragent à suivre le chemin que nous avons ouvert il y a un an. A travers les insultes, les caricatures et les méthodes du bonapartisme d'extrême-droite, nous continuerons à mener ce combat pour construire un bonapartisme sincère au service du XXIe siècle.

Aujourd'hui sonne la victoire de nos idées. La seule qui compte.

1 commentaire:

  1. bonjour,
    Je trouve ces idées de bonapartisme très bonnes car les multiples tendances qui en découlent pourront un jour se rassembler pour ne former qu'un seul parti fort.C'est dans l'union et " le renouveau" que ce bonapartisme sortira gagnant car le modernisme empiète sur le début du bonapartisme mais c'est à nous contemporains de moderniser le parti suivant les grandes lignes du progrès.Cordialement.

    RépondreSupprimer